Lot 27 - Numismatic auction n°8 — 20 Oct 2021

Bid

New purchase order. The order must be confirmed by email in response.

Contact information
Numismatic auction n°8 — 20 Oct 2021 - Lot 27
Grèce Antique

Antiquité grecque et romaine. Médaillier comprenant 323 tirages en plomb de fausses monnaies par Becker ND (avant 1914), Berlin (Bode-Museum). Forrer I p.142-149 - Hill, Becker the counterfeiter, 1924 ; Plomb Cet ensemble (une monnaie manque) est très intéressant et en condition parfaite des plombs, contenus sur 6 plateaux cartonnés à liserés dorés, le tout dans un coffret cartonné défraîchi, avec étiquette à la plume “Collection Becker plomb ABT”. Tirage du Musée de Berlin avant 1914. Superbe à Fleur de coin. Médaillier comprenant 323 tirages en plomb de fausses monnaies par Karl Wilhelm Becker. Né à Speyer en 1771, Becker exerce comme orfèvre à Mannheim où il se marie en 1806. Victime du Baron von Schelm qui lui vend une fausse monnaie romaine en or, il commence à s’intéresser à l’art de la gravure monétaire et devient rapidement assez habile pour produire des coins d’aureus. Installé à Offenbach, il devient antiquaire avec la réputation d’avoir un stock important, et attire les collectionneurs européens dont le Prince d’Isenburg qui devient son protecteur ou encore Goethe qui le décrit en des termes élogieux. De 1815 à 1825, il grave environ 600 coins, pour 133 monnaies grecques, 136 romaines, 25 wisigothes, 1 mérovingienne et 19 carolingiennes, enfin 7 médiévales et 9 monnaies obsidionales. Le premier à signaler Becker comme faussaire est Sestini en 1825. Jusque-là, Becker réussissait à tromper les clients en utilisant du métal au bon titre, les bons poids et n’hésitait pas à vieillir les monnaies en les transportant sur les chemins dans une boîte avec des clous. Il meurt le 30 avril 1830, devenant pour la postérité un faussaire d’un grand talent artistique. Les coins de Becker sont conservés à Berlin

Starting price : 10000€